Nontsikelelo Veleko au 19th Festival Européen de la photo de nu

Rejoignez l’artiste pour une promenade au vernissage de ‘Les Nus intervits’

LE FESTIVAL Initié à Arles en 2001 par Bruno Rédarès et Bernard Minier, le Festival Européen de la Photo de Nu se présente comme la seule grande manifestation photographique, en France mais également en Europe, sur le thème du Nu et plus généralement sur le Corps. Totalement indépendant des Rencontres Internationales de la Photo, le Festival fait désormais partie du paysage culturel arlésien et présente chaque année trente à quarante artistes venus de tous les pays. Le Festival reste concentré sur Arles, capitale photographique connue dans le monde entier, et s’ouvre, grâce à un partenariat local, à de nouveaux espaces d’accrochages mais également à l’international avec des échanges culturels, notamment en Italie. Les expositions sont présentées dans les lieux les plus emblématiques au cœur de la ville. Des animations, stages, conférences et rencontres sont organisés durant toute la durée de la manifestation renforçant ainsi l’esprit convivial du Festival. Durant toutes ces années, le Festival n’a cessé d’aller de l’avant en présentant de grands photographes de renom tels que Jean-François Bauret, Georges Tourdjman, Uwe Ommer, Jeanloup Sieff, ou encore Hans Silvester… mais également en proposant une sélection éclectique, une approche plus contemporaine du corps avec des démarches d’auteurs mettant en avant des travaux de jeunes talents. Cette philosophie permet de révéler et valoriser des artistes pas ou peu connus, un véritable pied à l’étrier qui se traduit pour cette génération montante, par de véritables ouvertures (vente d’œuvres, sélection en galerie, expositions internationales…). Le Festival continue, il poursuit dans sa ligne directrice la marche en avant qui en fait sa renommée, conserve son esprit visionnaire et novateur qui ouvre et place la photographie de nu dans une véritable reconnaissance artistique.

En savoir plus sur:

Nontsikelelo « Lolo » Veleko est une photographe sud-africaine particulièrement reconnue pour sa représentation de l’identité noire, de l’urbanisation et de la mode en Afrique du Sud post-apartheid.

En 2006, ses photographes faisaient partie de l’exposition de groupe, les jugements Snap : nouveaux postes dans la photographie africaine contemporaine, à l’International Center of Photography (ICP) à New York. Là, les portraits “BOLD” et animés illustrant le style de la rue de l’Afrique du Sud de sa série “La Beauté est dans l’œil du spectateur” ont attiré beaucoup d’attention, déplaçant les perceptions antérieures de l’Afrique dans son ensemble à l’échelle internationale. Ces photographes encapsulent l’atmosphère politique et sociale de l’Afrique du Sud post-apartheid.

À travers l’exploration de ces sujets, Veleko continue d’approfondir et de défier les clichés des perceptions dépassées sur les sud-africains, et les africains dans un contexte plus large, qui ont été largement axés sur les notions de la mode et le mode de vie. Le travail de Veleko présente une déclaration forte d’une génération plus jeune ce qui est fort, auto-expressif et audacieux ; une collection qui est fortement, liée à la jeunesse. De tels sentiments sont évidents dans les photos résultant de ce qu’elle considère comme un « processus collaboratif ».

More on the artist:

Nontsikelelo ‘Lolo’ is a South African photographer most notably recognised for her depiction of black identity, urbanisation and fashion in post-apartheid South Africa.

Veleko studied photography at the Market Theatre Photo Workshop(1999–2004), an organisation co-founded by David Goldblatt which aims to provide formal training to young photographers who would have otherwise not had access to such resources.

In 2006, her photographs were part of the group exhibition, Snap Judgments: New Positions in Contemporary African Photography, at the International Center of Photography (ICP) in New York. There, the bold and lively portraits depicting South Africa street style from her series Beauty is in the Eye of the Beholder attracted a great deal of attention, shifting previous perceptions of Africa as a whole on an international scale. Alongside this, Veleko has also implemented clothing ‘to deliberately challenge assumptions of identity-based on appearances and historical background’.

Veleko’s work presents a strong statement of a younger generation that is loud, self-expressive and daring; a collection of youth she strongly relates to. Such sentiments are evident in the photographs resulting from what she considers to be a ‘collaborative process’.